Actualités L'Université des femmes partage

N'hésitez pas à consulter ce nouvel outil à destination des enseignant-e-s sur les questions d'égalité filles-garçons à l'école. 

http://www.egalitefillesgarcons.be

 

À l'occasion des réactions sociales générées par l'affaire Weinstein, des intervenants dans le domaine de l'aide aux victimes veulent attirer l'attention sur les souffrances psychologiques et sociales qu'éprouvent les victimes, leurs difficultés à prendre la parole et à porter plainte, les obstacles qu'elles rencontrent dans le processus judiciaire.

http://www.levif.be/actualite/belgique/violences-sexuelles-alerte-a-la-banalisation-et-au-deni/article-opinion-832361.html

 

 

Une cotisation annuelle de 36 euros vous permet d'avoir accès à nos événements et productions de manière privilégiée.

En effet, vous bénéficiez de 10% sur le prix de nos activités (colloque, journée d'étude, soirée thématique) et de nos publications (Chronique féministe, Pensées féministes, Agirs féministes, Cahiers de l'UF, Vies de Femmes).

Versez votre cotisation sur le n° de compte IBAN BE68 0011 1186 5934. N'oubliez pas de mentionner 'Ami-e de l'UF' en communication

Pour nous soutenir

Notre prochain séminaire consacré au thème « Genre et enseignement : quelle éducation à l'égalité » débutera le vendredi 6 octobre 2017 (de 14 à 17h). Ce premier module accueillera Isabelle Collet et Isabelle Algrain.

Attention! Les autres modules se tiendront dorénavant le jeudi après-midi.

Programme complet bientôt disponible.

Bien que tou-te-s les acteurs-trices de l'enseignement n'en soient pas toujours conscient-e-s, l'école, en tant que lieu privilégié d'éducation et de socialisation, occupe une place stratégique et décisive en termes d'apprentissage, de construction et de transmission des identités et rôles sexués. Les pratiques éducatives qui prennent place dans les établissements scolaires contribuent indubitablement à forger l'identité de genre des enfants et des adolescent-e-s au sein de notre société. Afin de mieux les éduquer à l'égalité femme-homme, il est particulièrement important qu'ils-elles puissent toutes et tous, quel que soit leur âge et le mode d'enseignement qui leur est adressé, évoluer dans un cadre égalitaire, un défi que nos écoles doivent relever au quotidien.

Tout au long de la formation, nous nous interrogerons sur les différents éléments à l'œuvre dans l'environnement scolaire et à leurs effets sur la construction de l'identité de genre des enfants. Nous envisagerons par ailleurs les différentes pratiques mises en place par les professionnel-le-s de l'éducation afin de déconstruire les stéréotypes sexistes en vigueur, explicitement et implicitement, dans l'environnement scolaire. Quels sont les phénomènes à l'œuvre à l'école en matière de construction de l'identité de genre? Qu'a apporté la mixité aux filles et aux garçons? Quels sont les effets de la division socio-sexuée des savoirs? Pourquoi les filières scientifiques ne sont-elles pas plébiscitées par les filles? Quelle est la trajectoire professionnelle des femmes après leurs études? Comment repérer et chasser les stéréotypes sexistes dans les manuels scolaires et les outils pédagogiques? Quels types d'interactions interviennent entre les élèves, ou entre les élèves et l'enseignant-e? Celles-ci sont-elles égalitaires? Quelle géographie sociale peut-on observer dans l'espace scolaire? Qu'en est-il des violences de genre et du harcèlement sexuel dans les écoles et dans l'enseignement supérieur? Qu'apportera le nouveau Master interuniversitaire en études de genre qui sera inauguré en septembre 2017?

Voici quelques-unes des questions que nous aborderons lors de cette nouvelle année de formation.

Actualités

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5