Actualités L'Université des femmes partage

l'invention de la cerveline

Ce travail analyse la façon dont les romans français de la Belle Époque (1880-1914) dépeignent les premières femmes à l’Université et plus particulièrement les étudiantes de la Faculté de Médecine de la Sorbonne.

Derrière ce portrait se dégage toute une série de stéréotypes marqués par le discours ambiant de l’époque. L’auteure s’attache à les relever, à les replacer dans leur contexte historique et à en analyser les effets sur la narration des œuvres. Elle montre en quoi ces représentations figées contribuent à créer une image négative de l’étudiante et reflètent une certaine rhétorique — que l’on pourrait aujourd’hui qualifier d’antiféministe — sur la « femme nouvelle » au tournant du siècle, dont on retrouve aussi les échos dans de nombreux documents de l’époque (presse, témoignages, essais).

En mêlant les théories littéraires en analyse du personnage et des stéréotypes, elle propos une perspective d’approche originale de ces pionnières qui, très peu étudiées jusqu’ici, ne l’avaient encore jamais été sous un angle aussi bien littéraire que sociologique et historique.

 

L'invention de la « cerveline ». L'étudiante dans la littérature de la Belle Époque, Carlotta DA SILVA, (« Cahiers de l'UF »; n°11), 190 p.

16€

Table des matières

INTRODUCTION

PREMIÈRE PARTIE

présentation des concepts et contexte

La notion de stéréotype

Qu’est-ce qu’un stéréotype ? Tentative de définition

• Les fonctions du stéréotype

• Un terme pour le moins connoté

Notre approche du stéréotype au travers de ce travail

Méthodologie d’analyse des stéréotypes pour ce travail

Présentation des œuvres étudiées

Les romancières de la Belle époque

• Pourquoi ne lit-on plus leurs romans aujourd’hui

« Émancipée » de Th. Bentzon

• Description de l’ouvrage

• Contexte de production

« L’Étudiante. Notes d’un carabin » de Salvador Quevedo

• Description de l’ouvrage

• Contexte de production

« Doctoresse » de Roger Dombre

• Description de l’ouvrage

• Contexte de production34

« Princesses de Science » de Colette Yver

• Description de l’ouvrage

• Contexte de production

• Colette Yver, écrivaine antiféministe ?

Conclusion intermédiaire

Les premières étudiantes à l’université de Paris

Des intruses dans le paysage intellectuel de la Belle époque

L’arrivée des étudiantes à l’Université

Un enseignement différencié :
éducation des filles vs instruction des garçons

Un débat très « fin de siècle » : laissera-t-on place à l’étudiante nouvelle ?

• Un projet d’université féminine avorté

• Des débuts en débats

 

DEUXIÈME PARTIE

ANALYSE DES STEREOTYPES A TRAVERS leS ŒUVRES

Les « être » des étudiantes : reconstruction d’une identité éparse

Portraits physiques et psychologiques des héroïnes

Origines : Genèse d’un sociotype multiple

• D’où viennent-elles ?

• Combien sont-elles ?

• De quelle origine sociale sont-elles issues ?

Motivations

• La soif d’apprendre

• L’influence familiale

• La pauvreté

• L’émancipation

• Pourquoi la médecine ?

L’anormalité des étudiantes

• Une monstrueuse idée que d’étudier

• L’étudiante ou l’impossible féminité

Cœur vs cerveau : l’immuable combat

L’égalité en matière d’éducation

• Moins intelligentes parce que femmes ?

• Une éducation de « chiens savants »

• Différentes jusqu’au bout du bistouri

Les « faire » des étudiantes : à la recherche de nouvelles voies

L’étudiante, figure d’émancipation

• Vers une nouvelle conception de l’amour

• La tentation de se retrancher dans la norme

• L’influence des cercles féministes

La relation des étudiantes avec les étudiants

• Rivalités et moqueries

• Entre camaraderie et flirt

Réflexion sur les fonctions des stéréotypes dans les œuvres

Conclusion

BIBLIOGRAPHIE

 

 

L'Université des Femmes est signataire de la carte blanche parue dans Le Soir du 19 mars 2015.

 

 

Vingt ans après la Conférence internationale sur la population et le développement de 1994 qui en jetait les fondements, les droits sexuels et reproductifs (et parmi eux l’accès à la contraception, à des services d’avortement sûr et légal, ou à une éducation à la sexualité de qualité pour les jeunes tout particulièrement), ont connu ces derniers mois de préoccupantes remises en cause.

Lire la suite...

Chronique féministe n°113, janvier-juin 2014. 9,50€.

Lire la suite...

Actualités

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5